MoBBee / Sommaire
© 2008 / 2016 @MoBBee.fr



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez
Ce Sujet à été Lu : 1303 fois sur le site MoBBee.fr


Lundi 28 Mars 2011 - 09:54

"Un Rêve pour l'Été" du 07 au 24 juillet 2011 à l'Espace des Blancs Manteaux.

Pierre Souchaud, fondateur de la revue Artension, présente le travail de Danielle Le Bricquir



"Un Rêve pour l'Été" du 07 au 24 juillet 2011 à l'Espace des Blancs Manteaux.
Espace d'animation des Blancs Manteaux 48 rue vieille de temple 75004 Paris M° Saint Paul

Entrée libre du 7 au 24 juillet 2011 Tous les jours 11h - 21 heures

SA PROPRE MYTHOLOGIE

"Un Rêve pour l'Été" du 07 au 24 juillet 2011 à l'Espace des Blancs Manteaux.
Son enfance bretonne éblouie par les ex-voto, les poutres peintes et les sculptures polychromes de l’église de son village; plus tard ses voyages au Mexique, au Maroc, en Indonésie, au Sahara, en Nouvelle Calédonie; ses études d’ethnologie; et toujours sa fascination pour la culture celtique et le mouvement COBRA.....Ainsi existe-t-il, à l’intérieur de l’œuvre de Danielle LE BRICQUIR cette quête permanente parmi les lieux de l’enfance, les images de pureté originelle et de beauté native, les grands espaces vierges, l’art primitif, l’art populaire, les contes et légendes, les rites magico-religieux, les expressions de foi  vraiment enracinées dans une culture, dans un héritage historique.

C’est donc au milieu de ce grand questionnement à la conscience collective que s’inscrit la peinture comme interrogation au moi solitaire, comme plongée intérieure, comme voyage aux sources les plus intimes......Car c’est auprès de ces sources premières, que l’on aborde le mieux les fins dernières....Car c’est à cet endroit lointain et mystérieux, que la conjonction intérieur-extérieur produit une petite lumière.

"Un Rêve pour l'Été" du 07 au 24 juillet 2011 à l'Espace des Blancs Manteaux.
Et c’est bien pour aller au plus profond de soi que Danielle LE BRICQUIR sait éviter le raccourci anecdotique et la référence extérieure: sa peinture se nourrit et s’inspire librement d’elle-même, crée son propre langage, son propre mot à mot, sa propre humanité, sa flore, sa faune, sa propre histoire, sa propre mythologie...C’est une peinture où la narration imagée nait, de façon parfaitement aléatoire et nécessaire, de la couleur, de la matière mêmes. Et c’est ainsi, qu’en prise directe avec la vie dans sa totalité sensible et spirituelle, elle rejoint les grands récits mythiques...et boucle le voyage.

Pierre SOUCHAUD. Ecrivain. Critique d’art. Fondateur de la revue Artension



Glamorama Agency


Lundi 28 Mars 2011 - 10:08
Paris ( 75 )

Nouveau commentaire :
Pour pouvoir laisser votre commentaire vous devez être enregistrer ici le lien direct : http://www.mobbee.fr/subscription/

Paris ( 75 ) | (77) Seine-et-Marne | (78) Yvelines | (91) Essonne | (92) Hauts-de-Seine | (93) Seine-Saint-Denis | (94) Val-de-Marne | (95) Val-d'Oise