MoBBee / Sommaire
© 2008 / 2018 @MoBBee.fr



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez
Ce Sujet à été Lu : 1127 fois sur le site MoBBee.fr

Tags : RAYAHZONE

Jeudi 12 Avril 2012 - 15:04

RAYAHZONE

Jeudi 17 mai à 20h30


RAYAHZONE
Pièce pour 3 danseurs et 5 musiciens soufis
Création 2012
Jeudi 17 mai à 20h30
Au Théâtre


RAYAHZONE photo : D. Aucante
RAYAHZONE photo : D. Aucante

RAYAHZONE
Pièce pour 3 danseurs et 5 musiciens soufis
Création 2012
Jeudi 17 mai à 20h30
Au Théâtre
 


Accord imparfait, mais terriblement beau de cinq jambes inventant un alphabet.


A l'origine de leur projet, il y a le souffle de la musique soufie.De cette ivresse spirituelle et sonore qui traverse le monde musulman, les deux frères, Ali et Hédi, nés en Belgique d'un père tunisien et d'une mère belge, ont gardé des sons, des rythmes, des «senteurs musicales», aussi efficaces qu'une madeleine proustienne.


Leur vie d'artiste, toutefois, s'est construite en dehors, ou à côté, de ce territoire de la mémoire. Formés tous deux à l'école du cirque - à Bruxelles pour Hedi, au CNAC de Chalons-en - Champagne pour Ali -, ils ont l'un et l'autre trouvé sur la mixité hybride de la scène contemporaine, entre danse, jeu et cirque, leur épanouissement artistique.

 

En conviant à leur côté le circassien Lionel About et quatre musiciens placés sous la direction du musicologue Sofyann Ben Youssef, c’est à un voyage (Rayah) qu’Ali et Hédi nous invitent : un voyage dans l’univers large des désirs et du sacré, mais aussi dans la zone plus rugueuse et cloisonnée de nos luttes intérieures. Et dans une dynamique triangulaire, portée par le souffle incantatoire, chaque personnage sera une entité : la mort pour Hédi, la folie pour Ali et la raison pour Nicolas.
 

Mûri de longue date, sans cesse enrichi de rencontres en Tunisie, Rayahzone apparaît comme un écho au souffle de liberté récemment né en Tunisie que certains se sont accordés à appeler la révolution de la Dignité.

Ali Thabet, chorégraphe, danseur
La carrière d'Ali Ben Lofti Thabet est riche de multiples expériences artistiques. Sa curiosité le porte tout d'abord à étudier la photographie de 1994 à 1997 à l'Ecole de photographie de Bruxelles .
Il se consacre ensuite aux arts du cirque et intègre en 2000 le Centre national des arts du cirque de Châlons-en-Champagne.

Depuis, il est tour à tour ou simultanément danseur, circassien, acteur et chanteur et travaille sous la direction des plus grands, de Joseph Nadj (danseur- circassien dans Il n'y a plus de firmament - 2004) à Pina Bausch (dont il est l'assistant en 2001) en passant par Sidi Larbi Cherkaoui (Tempus Fugit - 2005, Sutra - 2009) et Philippe Découflé (danseur - acteur -chanteur dans Cyrk 13 - 2002).

Hédi Thabet, chorégraphe, danseur
Hédi Thabet commence très jeune l'Ecole de cirque de Bruxelles comme jongleur prodigue et acrobate. 

Une maladie lui fait abandonner définitivement la jonglerie et l'acrobatie et lui fait repenser sa place sur scène. Il monte un spectacle en 1997 au Théâtre national de Tunisie (TNT) avec une promotion sortie de l'Ecole de cirque de Bruxelles. S'ensuit une longue période de réflexion durant laquelle les questions scéniques ne l'ont jamais quitté, puis il réalise avec Mathurin Bolze le duo Ali avec lequel il tourne en ce moment. 

Sofyann Ben Youssef, directeur musical
Pianiste et musicologue formé à l'Institut supérieur de musique de Tunis, résident depuis six ans en Europe, Sofyann Ben Youssef s'est toujours penché sur les spiritualités musicales, qu'elles viennent d'Orient ou du reste du monde. De ce répertoire musical, à la fois simple dans son économie et complexe dans son architecture rythmique - voix, claquement de mains et percussions - il en conserve la tradition mais dépoussière polyphonies ou rythmes pour mieux la faire renaître.

Aussi ancienne que l'Islam, la musique soufie est constitutive de l'identité musulmane dont elle a de tout temps accompagné les avant-gardes. 

Chorégraphie Ali Thabet et Hedi Thabet
Direction musicale Sofyann Ben Youssef 
Danseurs Ali Thabet, Hèdi Thabet, Nicolas Vladyslav
Chanteurs soufis Medhi Ayechi, Mourad Brahim, Nidhal Yahyaoui, Walid Solltan
Scénographie Julie Irribari
Lumières Fabrice Samyn

Durée 1h15

 

Production déléguée Théâtre de Suresnes Jean Vilar.
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg.
Production déléguée Théâtre de Suresnes Jean Vilar.
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg.
   


Treize Arches


Jeudi 12 Avril 2012 - 18:12
(19) Corrèze

Nouveau commentaire :
Pour pouvoir laisser votre commentaire vous devez être enregistrer ici le lien direct : http://www.mobbee.fr/subscription/

Dans la même rubrique sur MoBBee.fr:
< >

Samedi 21 Septembre 2019 - 21:00 Ella Rabeson Quartet : Apéro jazz au Gour noir

Vendredi 30 Août 2019 - 18:37 URGENT : IL FAUT SAUVER LE FESTIVAL AUX CHAMPS

Jeudi 19 Juillet 2018 - 23:59 Romsco - La Corrèze (Clip Officiel)

(19) Corrèze | (23) Creuse | (87) Haute-Vienne