MoBBee / Sommaire
© 2008 / 2018 @MoBBee.fr



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez
Ce Sujet à été Lu : 1386 fois sur le site MoBBee.fr


Lundi 22 Juillet 2013 - 15:22

RÉINTRODUCTION DU HOMARD

Le 1er août 2013, 2 500 larves seront acheminées par bateau jusqu’au lieu de la réintroduction, puis amenées jusqu’au fond de l’océan par une équipe de plongeurs professionnels.



Avec Antoine Albeau, 20 fois champion du monde de planche à voile, parrain de l’opération.
Avec Antoine Albeau, 20 fois champion du monde de planche à voile, parrain de l’opération.


Autrefois espèce emblématique de l’Ile de Ré, le homard a aujourd’hui quasiment disparu le long des côtes insulaires. 

La Communauté de Communes de l’Ile de Ré, engagée dans la préservation de l’environnement, lance un programme de réintroduction de l’espèce. Financé par l’Ecotaxe, ce projet a une double vocation environnementale et pédagogique. A travers l’opération de réintroduction du homard, la collectivité s’engage en faveur de la biodiversité tout en sensibilisant la population, les
enfants et les visiteurs à la fragilité du milieu océanique et des espèces qui le peuplent, et à la nécessité de les respecter
 


L’opération de réintroduction de homards s’inscrit dans le cadre de la compétence "Environnement" de la Communauté
de Communes de l’Ile de Ré.

La collectivité intervient en effet pour la protection, la gestion, la surveillance et la sensibilisation à l’environnement sur
l’ensemble de l’Ile de Ré.

Pour cela, elle a constitué une équipe d’Ecogardes et bénéficie d’une partie des recettes de l’Ecotaxe. Elle dispose ainsi de
moyens humains et financiers pour mener à bien ses actions.
 

La Réintroduction comment ça Marche ?


En se basant sur les résultats des expériences déjà réalisées en France et à l’étranger (Canada, Angleterre,Norvège...), la Communauté de Communes de l’Ile de Ré a établi un procédé de réintroduction qui offrira aux petits homards un maximum de chances de survie.
 

Quel Homards ?


Les homards réintroduits sont des homards européens ou Homarus gammarus (espèce naturellement présente sur la côte Atlantique), provenant d’une écloserie anglaise (the National Lobster Hatchery),seule structure en Europe capable de fournir la quantité nécessaire de homards.

Les œufs proviennent de femelles homards apportées à l’écloserie par des pêcheurs. Dès leur naissance, les larves sont élevées dans une cuve spécialement aménagée avec une eau de parfaite qualité et une quantité de nourriture adéquate.
 

C'est Quand ?


Les larves seront relâchées dans le milieu naturel à l’âge de trois mois, sur des espaces facilitant
leur enfouissement.

La réintroduction sur l’Ile de Ré est prévue le 1er août 2013 (sous réserve de conditions météorologiques favorables). L’été, les températures sont plus clémentes et les conditions plus favorables.

Afin d’accroître les chances de réussite, l’opération sera renouvelée tous les ans, sur une période de 5 ans
 

C'est OU ?


Les homards seront répartis dans l’espace protégé du cantonnement des Baleines, au large du Phare des Baleineaux, au nord de l’Ile de Ré. Cette zone d’environ 2 000 hectares est une réserve à crustacés. Leur pêche y est interdite depuis 1974.

L’alternance de fonds rocheux accidentés et de petites cryptes sableuses est idéale pour la sécurité, l’alimentation et le développement des petits homards.

ls seront déposés sur des zones initialement repérées en plongée sous marine par une équipe de plongeurs professionnels de la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) et de l’Aquarium La Rochelle.
 

Comment ?


Le 1er août 2013, 2 500 larves seront acheminées par bateau jusqu’au lieu de la réintroduction, puis amenées jusqu’au fond de l’océan par une équipe de plongeurs professionnels.

A ce stade de leur vie, les homards ont en effet besoin de se réfugier dans le sable pour échapper à leurs prédateurs.
 


Et Après ? ...


Le homard atteint sa taille adulte aux alentours de 4 ou 5 ans. C’est seulement passé ce délai que l’on pourra évaluer l’impact des premières réintroductions.

Des opérations de comptage régulières réalisées par des plongeurs, en partenariat avec les services compétents de l’Etat, permettront d’étudier l’évolution de la population de homards et d’évaluer l’efficacité de l’expérimentation.
 

RÉINTRODUCTION DU HOMARD

Pourquoi il y a t il moins de Homards ?


Les causes de la diminution du nombre de homards dans le milieu naturel sont multiples, mais les principales peuvent se diviser en deux catégories : les causes naturelles et les causes anthropiques.

Cause d’origine naturelle :
Elle résulte de la grande vulnérabilité des larves de homards au cours de la phase planctonique. Les larves relâchées en pleine mer par la femelle homard sont très nombreuses mais leur chance de survie sont minimes en raison des nombreux prédateurs qui peuplent l’océan (0,005 % des homards survivent au stade larvaire).

Causes d’origine anthropique :
La première est une conséquence directe de la pollution. Elle entraîne une acidification des océans, elle-même à l’origine de la baisse des quantités de phytoplancton et de zooplancton, qui constituent la nourriture première des larves de homards.
La deuxième raison concerne la pêche intensive et le non-respect des tailles de capture.
 

J'adopte un Homard !


Au-delà de l’aspect expérimental et scientifique du projet de réintroduction du homard, la Communauté de Communes souhaite apporter une vocation pédagogique à l’opération et informer les enfants et leurs parents sur les dommages subis par certaines espèces en raison de la dégradation progressive du milieu océanique.

Pour associer le grand public, la Communauté de Communes offre la possibilité à chacun d’adopter un homard, de choisir son sexe et de lui donner un prénom.

Les adoptants recevront ensuite des nouvelles régulières de leur homard et plus largement du suivi de l’expérimentation. Pour chaque parrain, c’est un moyen symbolique de contribuer à la sauvegarde de l’environnement et de créer un lien affectif
particulier avec son "filleul".

A ce jour, 1420 personnes ont adopté leur homard, dont 980 enfants, 570 rétais, et même 54 étrangers (Chinois, Russes,
Canadiens...) !

Par ailleurs, les Ecogardes ont mis en place une exposition vivante et des ateliers de sensibilisation à destination des scolaires et du grand public à l’occasion de la Semaine du Développement Durable et du Mois de l’Environnement sur
l’Ile de Ré, en avril 2013. Plus de 600 personnes, dont une majorité d’enfants, ont été sensibilisés à la cause du homard.
 

RÉINTRODUCTION DU HOMARD

cdc_guide_homard.pdf CDC_GUIDE_HOMARD.pdf  (2.34 Mo)


Source : Emma De Larocque


Mardi 6 Août 2013 - 14:50
Ile de Ré

Dans la même rubrique sur MoBBee.fr:
< >

Samedi 5 Mai 2018 - 19:00 soirée Girls Don't Cry Manifeste

Mercredi 20 Novembre 2013 - 11:15 Bars en Trans

Ile d'Oléron, | Ile de Ré | La Rochelle